Formation Psychotrauma                         et stabilisation

Animateurs:

Juliane TORTES SAINT-JAMMES : Cofondatrice du CEFTI

Psychothérapeute accréditée par l’ARS

Praticienne et Superviseur EMDR Europe

Membre de l’équipe de recherche INSERM U1219 sur la prévention et la prise en charge du traumatisme.

CF CV

 

Le Docteur Samantha AL JOBOORY Psychiatre, Praticien Hospitalier (CH Cadillac)

Médecin Responsable du CASPERTT (Centre d’Accueil SPEcialisé dans le Repérage et le Traitement des Traumatismes psychiques) Lormont / Bordeaux Rive Droite.

Membre de l’équipe INSERM U1219 IETO (Prévention et prise en charge des Traumatismes), Université de Bordeaux – ISPE.

Praticien EMDR Europe.

Ancien médecin responsable du CPL (Centre Psychothérapeutique de Lormont : unité d’admission et de cours séjour accueillant des patients souffrant de schizophrénie, troubles bipolaires, troubles de la personnalité…).

Membre du réseau ABC des Psychotrauma.

Vice-présidente du Réseau ORPHEE

 

 


I.        Public ciblé :

Travailleurs sociaux (institutionnels ou associatifs) ou thérapeutes

 

 

II.       Le contexte

La bonne prise en charge des victimes constitue un enjeu majeur en santé publique.

Au-delà du trouble de stress post-traumatique (TSPT) possiblement engendré par un ou des événements traumatiques, ceux-ci sont pourvoyeurs de nombreuses pathologies associées : psychiatriques (dépression, anxiété, addiction, trouble de la personnalité…) mais également somatiques (pathologies cardio-vasculaires, maladies inflammatoires, fatigue chronique…).

Ces problèmes de santé altèrent considérablement la qualité de vie des victimes et leur fonctionnement socio-professionnel.

Les victimes de violences éducatives, de carences affectives, d'agressions sexuelles dans l'enfance sont par ailleurs fortement susceptibles d'être réexposées à de nouvelles agressions, voire d'en perpétrer. 

Un dépistage précoce est indispensable à la bonne prise en charge de ces victimes. Les travailleurs sociaux constituent la première ligne de repérage de ces personnes, qui sont bien souvent en recherche d'emploi ou désocialisées.

III.     Les objectifs :

·     Proposer une sensibilisation aux mécanismes mis en jeu chez les patients ou usagers psychotraumatisés, en vue de favoriser leur repérage et d'orienter ceux-ci vers des soins appropriés.

·     Décrypter la symptomatologie de ces personnes qui auront parfois une présentation déroutante du fait de symptômes dissociatifs (altération du contact, mise à distance émotionnelle, oublis récurrents, impulsivité...) et donc d'ajuster la posture du travailleur social le cas échéant. 

·     Acquérir des méthodes de stabilisation pour permettre un apaisement des symptômes.

IV.      Contenu :

  • Définition du psychotraumatisme 
  • Historique du trouble 
  • Données épidémiologiques
  • Clinique du psychotrauma
  • Pathologieset comorbidités associées
  • Sensibilisation à la neurobiologie du psychotrauma 
  • Qu'est-ceque la dissociation d'origine traumatique
  • Modalités de prise en charge thérapeutique 
  • Différentes méthodes de stabilisations

 


Public (20 maximum) :

Tous thérapeutes ou travailleurs médico sociaux .


Coût et horaires:

Coût :

- 350 €/ à titre individuel et FIFPL

- 420€/ au titre de la formation continue 

 

Horaires :

9h30 à 17h 30 (1 heure de pause) soit 7h de formation .


Dates et lieu :

Dates :

 

22 et 23 octobre 2019

 

Lieu :

 

Chalet Lyrique de Gradignan


Inscription :

Télécharger
psychotrauma et stabilisation
bulletin trauma et stabilisation 2019.pd
Document Adobe Acrobat 137.8 KB